skip navigation

Le Fury FC d’Ottawa obligé de se battre pour survivre

By Ottawa Fury FC, 12/12/18, 7:15PM EST

Share

Ottawa, ON - Le Fury FC d’Ottawa a été informé que la CONCACAF cherchait à empêcher le Fury FC de participer à la United Soccer League (USL) en 2019.

Malgré aucune objection de la part de l’Association canadienne de soccer (Canada Soccer) (qui a approuvé la participation du Fury FC dans la USL pour 2019) ou de la Fédération de soccer des États-Unis (USSF, l’organisme directeur de la USL) pour le Fury FC de continuer de jouer dans la USL, un niveau supérieur de la gouvernance internationale du soccer, la CONCACAF, est intervenue unilatéralement pour empêcher la participation du Fury FC à la USL.

La CONCACAF est un regroupement d’associations nationales de soccer au Canada, aux États-Unis et dans 39 autres associations membres d’Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes. Le président de la CONCACAF est Victor Montagliani, l’ancien président de Canada Soccer, où il était le principal promoteur de la nouvelle Première ligue canadienne (CPL), qui débutera en 2019.

« Cette action de la CONCACAF est sans précédent et tout simplement incorrecte, a déclaré Mark Goudie, président et chef de la direction de la société mère du Fury FC, le Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG). Nos avocats ont demandé à la CONCACAF de fournir immédiatement plus de détails sur le fondement de cette décision. Nous comprenons également que Canada Soccer demandera des éclaircissements sur le fondement de la décision de la CONCACAF. Dans le cas où la CONCACAF ne reconsidérerait pas immédiatement sa position, le Fury FC prendrait toutes les mesures nécessaires, y compris des poursuites judiciaires, pour pouvoir continuer à fournir du soccer professionnel à nos fidèles et nouveaux partisans dans une ligue de notre choix. »

Goudie a ajouté: « Je suis également reconnaissant des démonstrations de soutien que nous avons reçues aujourd'hui des clubs canadiens de la MLS, l'Impact de Montréal, le Toronto FC et le Vancouver Whitecaps FC, qui comprennent le rôle important que joue actuellement le Fury FC  dans le développement et la portrait au niveau élevé de la division II en Amérique du Nord. »

En 2018, le Fury FC, dirigé par le joueur ayant cumulé le plus de présences de l'histoire du soccer canadien, et maintenant DG, Julian de Guzman:

  • - enregistré le plus grand nombre de minutes jouées par des joueurs professionnels canadiens parmi tous les clubs professionnels du monde (24 610);
  • - cinq membres du club ont joué pour le programme de l’équipe nationale masculine du Canada avec Maxime Crépeau et David Edgar au niveau senior ainsi qu’Adonijah Reid, Clement Bayiha et Daniel Kinumbe qui ont joué pour l’équipe nationale masculine dU-20;
  • - a remporté le prix de la USL 2018 pour la meilleure opération de club à travers la ligue de 33 équipes.

Dans l’attente du règlement de cette affaire malheureuse, le Fury FC poursuivra ses activités habituelles afin de respecter ses obligations de franchise vis-à-vis de la USL, qui compte publier son calendrier 2019 dans les prochains jours. Si le Fury FC se voit interdit de participer en 2019, tous les paiements de billets de match versés à ce jour par les partisans seront remboursés.

Fury FC et OSEG fourniront des mises à jour lorsqu'elles seront disponibles.

DÉCLARATION DE LA USL 
« C’est mal, a déclaré le président de la USL, Jake Edwards. Forcer une équipe à quitter la ligue où elle a prévu de jouer - et veut jouer - trois mois avant le début de la saison est inacceptable. Les horaires ont été établis, les joueurs ont signé, les abonnements de saison vendus. Ce n’est pas équitable pour personne, y compris les 35 autres équipes de notre ligue qui sont affectées négativement. Permettre que cela se produise créerait un très mauvais précédent et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour soutenir le Fury FC d'Ottawa. »